Un pack office gratuit pour Mac ? Oui, c’est possible…Mais lequel ?

Un pack office gratuit pour Mac ? Oui, c’est possible…Mais lequel ?

Il y a plusieurs façons légales d’obtenir un “pack office” pour votre Mac, parmi lesquelles :

  1. Acheter Microsoft Office® 2011 au prix NeoOffice Mac - Textepublic conseillé de a) 139 € pour la version étudiant-famille, ou b) 379 € pour la version famille / PME…
  2. Acheter la suite iWork ’09®, au prix public conseillé de 79 €.
  3. Télécharger OpenOffice.org pour Mac (gratuit)
  4. Télécharger LibreOffice pour Mac (gratuit)
  5. Télécharger NeoOffice (gratuit…Voir Mise à jour)

J’ai personnellement choisi l’option 5, NeoOffice, pour les raisons suivantes :

  1. Personne ne m’impose Microsoft Office® (tout le monde n’a hélas ! pas cette chance). Je ne vois donc aucune bonne raison d’acheter ou d’utiliser une application mal intégrée à Mac OS, sujette aux plantages fréquents et gourmande en ressources, si je peux obtenir mieux pour 0,00 € ou une modeste donation.
  2. iWork ’09 n’est pas sans qualités, mais sa compatibilité avec Microsoft Office® et des formats ouverts est TRES partielle. Je traite trop de fichiers OpenOffice.org, NeoOffice et MS Office pour pouvoir me le permettre.
  3. OpenOffice.org pour Mac a fait beaucoup de progrès, notamment depuis sa version Aqua, mais reste encore assez loin derrière NeoOffice, en termes de fonctionnalités et d’intégration. Le comparatif (en anglais mais en couleur) sur le site de NeoOffice est assez “parlant”.
  4. NeoOffice est très bien intégré à Mac OS X, très riche mais simple d’utilisation, me permet d’ouvrir tous les documents que je souhaite ouvrir et d’enregistrer dans le format qui convient à mes destinataires (y compris le .pdf). Et il est mis à jour très régulièrement… Que demander de plus ? S’il existe en français ? Oui. Il suffit d’installer le patch correspondant disponible ici (après avoir installé le programme principal…). Il y a même un support francophone ici.
  5. EDIT du 24/08/11 : la version 3.3.1 beta ajoute, pour les utilisateurs de Mac OS X Lion, le support Plein Ecran & Reprise.

Bien sûr, il peut y avoir quelques bogues dansNeooffice - suite bureautique Mac OS X NeoOffice, comme dans tout logiciel même très coûteux, comme chacun le sait (?). Mais ils sont généralement corrigés très rapidement et, selon mon expérience, c’est un logiciel très stable (ce qui ne dispense pas de sauvegarder régulièrement son travail, comme avec les autres). La compatibilité n’est pas totale, notamment au niveau des en-têtes et pieds de pages qui sont gérés différemment, mais à vous de voir si c’est vraiment un problème.

Bref ! vous l’aurez compris : je vous suggère vivement d’essayer NeoOffice avant de dépenser de l’argent dans une autre suite bureautique, pensant que vous en avez besoin pour ouvrir tel ou tel document. Il serait toujours temps de le faire si vous rencontriez une limitation quelconque découlant d’un besoin ou d’une exigence spécifique.

Conseil : voir aussi Bean, un excellent traitement de texte gratuit pour Mac.

Mise-à-jour : NeoOffice invente la “donation obligatoire”…mais il ne faut pas trop leur en vouloir…

Il n’est désormais plus possible de télécharger la dernière version en date de NeoOffice sans…faire une “donation”, certes modeste (7 €) et largement justifée par la qualité du logiciel, mais quelque-peu discutable d’un point de vue sémantique : “donation obligatoire” = “volontaire désigné d’office”, non ? (sans mauvais jeu de mots…).
La version 3.1.2, tout à fait opérationnelle, reste néanmoins disponible en téléchargement sans donation.

Les développeurs de NeoOffice expliquent bien ce qui les amène à prendre cette décision : ils investissent énormément de temps dans ce projet, temps pendant lequel ils ne gagnent pas leur vie, ne se concentrent que sur Mac OS X et en “donnent plus” aux utilisateurs Mac que les autres suites office libres, OpenOffice et LibreOffice. Mais contrairement à ces dernières, ils ne bénéficient d’aucun soutien financier autre que celui des donateurs. Pour rappel OpenOffice appartient à Oracle (petite épicerie du coin) [EDIT : le 31 mai 2011, Oracle a donné OpenOffice à l’Apache Software Foundation] et LibreOffice lève des fonds via The Document F(o)undation.

On peut difficilement leur reprocher d’avoir à remplir leur frigidaire : un développeur mort de faim ne développe plus grand chose. Et, franchement, 7€ pour une suite Office de grande qualité, développée spécifiquement pour nos Macs, mise à jour régulièrement, et installable sur un nombre de machines illimité, c’est plutôt honnête, non ?

Bref ! vaste débat et je me garderai bien de pousser des cris d’orfraie et de vous conseiller d’abandonner NeoOffice pour autant. Très attaché au “libre”, je vous laisse -devinez quoi ?-…libres de votre choix.

Le patch français est ici