Chicken – Un client VNC pour Mac léger et très simple basé sur Chicken of the VNC

Chicken – Un client VNC pour Mac léger et très simple basé sur Chicken of the VNC

Chicken est un client VNC pour Mac basé sur le célèbre Chicken of the VNC, qui a largement fait ses preuves mais n’est plus mis à jour depuis 2006… On peut donc se réjouir que des développeurs aient repris le flambeau, d’autant que les clients VNC pour Mac gratuits ne courent pas l’internet.

Pour les non-initiés, le protocole VNC (Virtual Network Computing) permet de se connecter et de contrôler à distance une autre machine, dans certains cas comme si vous étiez devant. Il faut pour cela qu’un serveur VNC tourne sur la machine à laquelle on veut accéder… à l’aide d’un client VNC tel que Chicken.

Caractéristiques principales de Chicken

  • Fonctionne avec tout serveur VNC, quelle que soit la plateformechicken-vnc-mac-performances
  • Mode plein écran avec défilement automatique (Préférences : vitesse réglable et possibilité d’afficher ou non les barres de défilement)
  • Intégration du Trousseau d’accès d’OS X
  • Raccourcis clavier pesonnalisables
  • Emulation des boutons de la souris
  • Utilisation (facultative) de Bonjour pour la découverte automatique de serveurs

Amélioration apportées à Chicken of the VNC

  • Possibilité d’arrêter des connexions
  • Meilleur support des claviers non-US, même s’il reste beaucoup à faire. Une “astuce” consiste à passer en clavier US, que vous aurez préalablement activé et affiché dans la  barre des menus. Si vous restez en clavier FR vous aurez un mappage US, si vous passez en clavier US, vous aurez un mappage FR à peu près complet. Vous avez du mal à le croire ? Essayez !
  • Support du pointeur local
  • Prompt / demande de mot de passe quand il est requis par le serveur
  • Corrections de bugs et améliorations de performances

Il existe d’autres moyens d’accéder à distance à un Mac ou toute autre machine, mais un petit client VNC très simple, comme Chicken, reste bien utile.

Mais attention ! n’oubliez pas que VNC n’est PAS un protocole sécurisé : un mot de passe, même fort, pour établir la connexion entre deux machines ne crypte pas les données qui circulent entre elles…

Si vous utilisez VNC hors d’un réseau que vous contrôlez, sécurisez-le donc avec un logiciel comme LogeMeIn Hamachi.

Notons quand même que Mac OS X intègre par défaut, depuis Léopard, l’application “Partage d’écran”, (qui ne se trouve pas dans le dossier /Applications, mais dans /System/Library/CoreServices/). Pour communiquer avec d’autres Macs, vous n’avez pas besoin d’autre chose. Elle peut être utilisée directement ou via iChat, supporte le copier-coller d’une machine à l’autre, très pratique !

Mais si vous voulez vous connecter à un serveur Windows, par exemple, le Partage d’écran n’est pas vraiment l’outil qu’il vous faut…

Chicken est un bon petit client gratuit qui peut vous suffire, mais il est difficile ne ne pas mentionner JollysFastVNC, qui n’est pas gratuit mais apporte entre autres le support intégré de SSH, SSL & SOCKS.

Configuration requise : Mac OS 10.4 ou supérieur, Intel ou PPC.