Un pack office gratuit pour Mac ? Oui, c’est possible…Mais lequel ?

Un pack office gratuit pour Mac ? Oui, c’est possible…Mais lequel ?

Il y a plusieurs façons légales d'obtenir un pack office pour votre Mac, parmi lesquelles :

  1. Utiliser la suite iWork d'Apple, incluant Pages, Numbers et Keynote. Après avoir été payante, puis gratuite pour les utilisateurs ayant acheté un Mac à partir de fin 2013, elle est devenue gratuite pour tous depuis avril 2017 (téléchargeable depuis l'App Store). Notez que vous n'aurez pas accès à la même version d'iWork selon la version de Mac OS X/macOS que vous utilisez.
  2. Télécharger LibreOffice pour Mac ou OpenOffice pour Mac (gratuites).
  3. (Acheter NeoOffice). Mis entre parenthèses parce que les raisons de le faire sont, à notre avis, devenues rares.
  4. Ou, bien sûr, acheter Microsoft Office® ou le louer (Office 365)…

Ce qui était vrai hier…

Le paysage des suites bureautiques pour Mac a beaucoup changé, ces dernières années ! iWork est devenu gratuite, NeoOffice payante, OpenOffice est mourante (au point de poser de sérieux problèmes de sécurité, attention !), LibreOffice (basée sur la précédente), en revanche, n'a cessé de se développer et d'enrichir ses fonctionnalités, Microsoft a introduit la location via Office 365, etc.

Au niveau de la compatibilité entre formats, qui est la préoccupation de beaucoup d'utilisateurs, le bilan est toujours mitigé : LibreOffice, par exemple, utilise le format ODF (Open Document Format), qui est devenu un format ISO, tandis que Microsoft continue d'utiliser son propre “standard”, à savoir le format OOXML (Office Open XML). On a donc deux formats (plutôt que “produits”) concurrents et leur compatibilité/interopérabilité est un vrai challenge, d'autant que ce n'est pas, on s'en doute, la préoccupation première de Microsoft. Pour ne pas dire que la firme y voit une menace et semble parfois l'entraver volontairement…

Cela étant dit, LibreOffice a fait de très gros efforts dans ce sens et la compatibilité sera suffisante pour une grande majorité d'utilisateurs. La mise en forme ne sera pas toujours strictement identique d'une application à l'autre mais, si nécessaire, on pourra corriger cela avec des ajustements mineurs.

Tout le monde n'ayant pas les mêmes besoins ni les mêmes habitudes de travail, il est impossible de dire qu'une suite bureautique est meilleure qu'une autre. iWork et LibreOffice étant gratuites, vous pouvez commencer par les tester, et si le test n'est concluant, acheter ou louer Microsoft Office (qu'il est également possible d'essayer gratuitement pendant un mois, via Office 365 –Microsoft voulant clairement promouvoir cette solution plutôt que l'achat d'une licence “standard”).

iWork : la plus esthétique

Quand on a l'habitude d'une autre suite bureautique, les applications de la suite iWork sont plutôt déroutantes. Si vous êtes un utilisateur “avancé” de Microsoft Office, vous risquez de vous sentir perdu et de vous demander ce que vous pouvez faire avec ce jouet… Mais ce qui ressemble à un joli jouet pour l'un pourra tout à fait convenir à une majorité d'utilisateurs ayant des besoins plus modestes et/ou pas d'habitudes ancrées. Accessoirement, la plus grande simplicité de l'interface ne signifie pas manque de fonctionnalités : les trois applications de la suite iWork sont beaucoup plus riches et puissantes qu'on pourrait le penser au premier coup d'œil.

Il y a même dans chaque application de la suite iWork (Pages, Numbers & Keynote) des fonctionnalités que vous ne trouverez dans aucune autre suite. Par exemple, dans Numbers, la possibilité d'avoir plusieurs tableaux sur la même feuille peut s'avérer très pratique ! Beaucoup d'utilisateurs préfèrent de loin Keynote à PowerPoint. Il est vrai qu'elle est très intuitive, dotée de thèmes, effets et transitions  très bien faits. En revanche, elle s'intègre assez mal avec d'autres applications ; mais ça n'est pas un problème pour tout le monde.

On en revient donc toujours à la même chose : mieux pour qui et pour quoi faire ? Seul ou en travail collaboratif ? Avec des collaborateurs qui utilisent quoi ? Vous seul avez la réponse !

LibreOffice : très puissante et plus proche d'Office 2003

Pour beaucoup d'utilisateurs, Office 2003 est la dernière “bonne” version d'Office et son apogée. Vous savez ? avant l'introduction de l'interface “Ruban”… et de nombreuses “évolutions” dont très peu d'utilisateurs ont besoin et dont beaucoup sont source de dysfonctionnements et de plantages. LibreOffice ressemble beaucoup à cette version et beaucoup d'anciens utilisateurs de Microsoft Office l'ont adoptée et en sont parfaitement satisfaits.

Si iWork ne correspond pas à vos besoins, nous vous recommandons vivement de tester LibreOffice !

Voir notre article sur LibreOffice.