Thunderbird pour macOS : une alternative sérieuse à Apple Mail ?

Pourquoi chercherait-on une alternative à Mail.app ? C’est une application qui tourne bien, qui s’interface parfaitement avec Calendrier et Contacts (oui, c’est le moins qu’on puisse en attendre…), offre des fonctionnalités de synchronisation intéressantes, prend en charge les serveurs Exchange, est régulièrement amélioré et enrichi, etc.

On peut en plus étendre les fonctionnalitésThunderbird-Messagerie Mac de Mail.app, en organisant grâce à des applications comme l’excellent MailTags (ni gratuit, ni open source, désolé !, mais très pratique : organisation par mots-clés, projets, importance, etc.).

A vrai dire, si l’on se place du point de vue d’un utilisateur Mac exclusivement, on peut avoir du mal à trouver une bonne raison autre que « les goûts et les couleurs » pour faire le choix de Thunderbird. En revanche, si l’on vient de Windows ou Linux, ou que l’on travaille également sur ces plateformes, le problème est différent : on peut être attaché à Thunderbird parce qu’on en a l’habitude et qu’on le maîtrise bien et, si on est « multi-plateformes », on peut ne vouloir utiliser qu’un client de messagerie.

Une autre raison pourrait être l’impressionnant catalogue de modules complémentaires (extensions, plug-ins, thèmes) dont dispose Thunderbird. Il en existe plus de 1 000, parmi lesquels il n’y a pas que des gadgets. Prenons en deux, pas tout à fait au hasard :

  • Enigmail ajoute à Thunderbird le chiffrement des courriels et l’authentification OpenPGP. Enigmail offre le chiffrement et le déchiffrement automatiques ainsi qu’une gestion intégrée des clés. Il est fondé sur GnuPG pour les fonctions cryptographiques.
  • Lightning est un gestionnaire d’agenda évolué : il vous permet d’organiser votre emploi du temps dans un agenda entièrement intégré à Thunderbird. Vous pouvez gérer plusieurs agendas, créer des listes de choses à faire, inviter des amis à des évènements et vous abonner à des agendas publics.

Thunderbird est donc très extensible. Mais voyons maintenant ses principales fonctionnalités :

Principales fonctionnalités de Thunderbird

  • Assistant création de compte : comme dans Mail.app, une base de données permet la configuration « automatique » des comptes. Comme avec Mail.app, il peut être parfois nécessaire de modifier cette configuration manuellement (authentification SMTP sélectionnée à tort, par exemple).
  • Prise en main facile : l’interface est claireThunderbird Mac - Agenda Lightning et il existe des liens pour effectuer les principales tâches. Les onglets peuvent être un peu déroutants, au départ : « Où sont mes messages ? Ah oui ! l’autre onglet… ».
  • Fenêtre à onglets, donc : c’est très pratique pour naviguer entre le courrier, l’agenda et les tâches (si le module Lightning est installé). Et même pour ouvrir plusieurs mails dans une même fenêtre, quand on a besoin de passer rapidement de l’un à l’autre.
  • Ajout au carnet d’adresses en 1 clic : un clic sur l’adresse de l’expéditeur et une mini-fenêtre apparaît.
  • Sécurité et vie privée : blocage par défaut des images, filtre anti-spam, filtre anti-hameçonnage, mises-à-jour automatiques…Comme dans Firefox, tout cela est pris très au sérieux.
  • Dossiers intelligents : la plupart des utilisateurs Mac pourraient difficilement s’en passer, même si beaucoup préfèrent configurer leurs filtres manuellement et utiliser des dossiers pour vider leur boîte de réception…
  • Interface de recherche avec des options de filtrage et de classement temporel avancées. Les résultats de la recherche sont affichés dans un onglet distinct, ce qui est très pratique : on peut consulter un mail et retourner rapidement aux résultats de sa recherche.
  • Apparence : grâce à des centaines de « Personas », vous pouvez donner à Thunderbird le look qui vous plaît : films, paysages, tatouages, vous n’avez que l’embarras du choix. Il n’est pas interdit d’opter pour la sobriété pour autant…