Présentation du VPN TunnelBear sur Mac

Présentation du VPN TunnelBear sur Mac

Cet article étant assez long, nous vous précisons d'emblée que si vous recherchez un VPN qui autorise le torrenting, ça n'est pas le cas de TunnelBear. Essayez plutôt NordVPN, qui est sans hésitation le meilleur VPN “sans limitations” que nous ayons testé, et nous en avons testé beaucoup.

Avant de vous présenter TunnelBear, un préambule nous semble indispensable : le choix d'un VPN ne se fait pas à la légère. Quand vous faites passer votre trafic internet par les serveurs d'un fournisseur VPN, il vaut mieux que celui-ci soit non seulement performant, mais aussi de confiance… Même si ce site est consacré aux logiciels gratuits pour Mac et que nous allons vous présenter un fournisseur très fiable qui propose un option gratuite, nous vous recommandons d'être très prudent et de ne pas succomber à l'attrait du “tout gratuit” dans ce domaine. Ici, il ne s'agit pas de développeurs d'applications passionnés et altruistes, qui nous offrent quelques-uns des logiciels présentés sur ce site.

Il faut bien comprendre que ce type de service nécessite des moyens techniques et financiers importants. Même si le prestataire loue des serveurs et achète de la bande passante, cela coûte très cher et l'argent doit bien provenir de quelque part… Comprenez : si un VPN est totalement gratuit, sans limitation, c'est vous qui êtes la source de profit, d'une manière ou d'une autre : publicité, collecte pour revente de données relatives à votre trafic et/ou de vos informations personnelles, voire injection de malware ou pure escroquerie. Soyez très prudents, donc !

Peut-on faire confiance à TunnelBear ?

Si vous utilisez un Mac ou autre produit Apple, vous savez déjà qu'il ne faut pas préjuger du sérieux ou de la qualité d'un produit en se basant sur son nom ou sur son logo… Une pomme, un ours, pourquoi pas, si derrière le style “cartoonesque” il y a du sérieux, et c'est le cas.

TunnelBear est une entreprise canadienne fondée en 2011, qui a acquis une excellente réputation. Elle tire ses revenus exclusivement de la vente de ses offres payantes, pas de ce que nous dénonçons plus haut. Leur offre gratuite, limitée à 500 Mo de données par mois (+bonus 1Go en l'échange d'un tweet) peut être suffisante pour des utilisateurs ayant de petits besoins occasionnels (se connecter de temps en temps depuis un hotspot, par exemple). Mais elle leur permet bien sûr d'acquérir des clients qui, après les avoir testés, “fall in love”, comme ils disent, et décident de passer à une offre illimitée. Cela nous semble être une bonne pratique, d'autant que cette offre illimitée est à $59/an, soit environ 51€/an à l'heure où nous écrivons.

Autre gage de sérieux, TunnelBear s'est volontairement fait auditer par Cure53, société allemande spécialisée dans la sécurité internet. Les fournisseurs peu scrupuleux ne font pas ce type de démarche volontaire et ne donnent pas accès au résultat de l'audit…

L'offre TunnelBear VPN

TunnelBear dispose de serveurs très rapides dans 20 pays. D'autres fournisseurs VPN couvrent plus ou moins de pays mais l'important est bien sûr de voir si ceux qui vous intéressent sont dans la liste ci-dessous. Si ça n'est pas le cas, NordVPN offre un choix plus large (+ de 60 pays).

Il réussit à allier sécurité, vitesse et une grande simplicité d'utilisation. Les logiciels pour macOS et Windows, et les apps iOS et Android sont très bien conçus et agréables visuellement. Les logiciels macOS et Windows ne sont pas traduits en français à l'heure où nous écrivons, contrairement aux apps iOS et Android, mais compte tenu de leur simplicité (et des indications que nous vous donnons ici), cela ne devrait gêner personne. Notez que TunnelBear vous permet de connecter jusqu'à 5 appareils avec un seul compte.

Sécurité

TunnelBear utilise par défaut le cryptage le plus sûr à ce jour : AES 256-bit.

TunnelBear coupe-circuit

Le logiciel inclut un “coupe-circuit” (VigilantBear) qui bloque tout trafic non sécurisé en cas de déconnexion (accidentelle ou durant un changement de pays) jusqu'à ce qu'une connexion VPN soit de nouveau établie.

Notez que la fonctionnalité “Ghostbear” (photo ci-contre) n'est à utiliser que si vous rencontrez des problèmes de connexion liés à un bloquage du VPN (censure, FAI, …). Si vous ne rencontrez pas ce type de problème, laissez l'option décochée, elle ne ferait que ralentir un peu votre connexion.

La protection de votre connexion sur les points d'accès publics (hotspots) est particulièrement importante. L'utilisation d'un VPN est la seule protection réellement efficace. TunnelBear vous donne la possibilité d'activer automatiquement la connexion VPN sur tous les réseaux Wi-Fi que vous n'avez pas définis comme “de confiance” (Trusted Networks), le vôtre par exemple.

Installation

L'installation est simplissime : la première fois que vous lancez TunnelBear.app, le processus d'installation démarre. Il vous sera demandé si vous souhaitez la déplacer dans le dossier Applications, question à laquelle on répond généralement “oui”. Le programme vous demandera ensuite l'autorisation d'installer un “helper tool”, indispensable pour l'établissement d'une connexion stable aux serveurs TunnelBear et permettant le rétablissement des paramètres de connexion standard quand vous ne l'utilisez pas.

Ensuite, vous serez invité à créer un compte gratuit. Si vous en avez déjà créé un sur le site, dans la même fenêtre, cliquez sur “Log in” (voir l'encadré rouge sur la capture ci-contre).

Dans les deux cas, vous recevrez un e-mail vous demandant de confirmer votre inscription. C'est la seule information qui vous sera demandée.

Utilisation

On peut difficilement faire plus simple : cliquez sur le pays auquel vous souhaitez vous connecter (au besoin, faites glisser la carte vers le continent américain…) ou sélectionnez-le dans le menu déroulant. Si vous n'avez pas de préférence de pays et voulez seulement protéger votre connexion, choisissez “auto”.

Une notification de connexion s'affichera :
notification connexion

Préférences

On y accède en cliquant sur la roue dentée en haut à droite de la fenêtre principale. Elles sont volontairement réduites au minimum mais suffisantes pour assurer votre sécurité. Pour ceux qui auraient besoin de plus d'options, nous vous recommandons NordVPN.

Nous avons déjà vu les options “Security” et “Trusted Networks”. L'option “Account” vous permet simplement d'accéder directement à la gestion de votre compte en ligne. Reste l'onglet “General” :

TunnelBear VPN

Comme vous le voyez, vous avez la possibilité de lancer TunnelBear au démarrage. Pas nécessaire dans la plupart des cas.

Notifications : il est prudent de les laisser activées (connexion/déconnexion, détection d'un réseau non protégé).

TCP Override : cette option n'est à cocher que si vous rencontrez des problèmes de streaming. Cela peut être dû à un bloquage du trafic UDP par le fournisseur d'accès ou de difficultés temporaires sur son réseau. TCP Override force TunnelBear à utiliser le protocole TCP plutôt qu'UDP.

Apple Bypass : cette option n'est à cocher que si vous rencontrez des problèmes de connexion aux services Apple type iMessage/FaceTime ou iCloud. Ce problème est curieusement intermittent et concerne tous les VPNs. Quand elle est activée, ces services ne passent pas par le VPN.

En conclusion…

TunnelBear est un VPN sûr, rapide et très simple d'utilisation, un des meilleurs que nous ayons testés.

Son offre gratuite ne suffira bien sûr pas à tout le monde, mais elle permettra à tous de le tester. S'il correspond à vos besoins, l'offre payante ($59/an, pour rappel), nous semble très raisonnable pour cette qualité de service. Comme nous l'avons mentionné plus haut, si vous avez besoin de plus d'options ou d'une couverture géographique plus large, NordVPN nous semble être la meilleure offre actuelle, avec un logiciel pour macOS vraiment excellent.