OnyX – Un utilitaire de maintenance gratuit et “multi-fonctions” pour Mac OSX

OnyX – Un utilitaire de maintenance gratuit et “multi-fonctions” pour Mac OSX

OnyX est un utilitaire “multi-fonctions” pour Mac OS X mondialement connu et reconnu, développé sans tambours ni trompettes par un français, Joël Barrière, qui le met à notre disposition gratuitement et le met à jour régulièrement. Merci à lui, donc et si vous trouvez son programme utile, n’hésitez pas à lui offrir quelques cafés sur son site. Croyez-moi,< ce sera de l'argent autrement mieux utilisé que dans une des "indispensables" "applications de maintenance" payantes que j'ai eu l'occasion de tester parce qu'on me demandait mon avis... Je ne m'étendrai pas sur le sujet, ça m'épuise.

Avez-vous besoin d’un utilitaire de maintenance pour Mac OS X ?

Les points de vue divergent sur ce point mais je pense que tout le monde est d’accord sur le fait que le Mac nécessite peu de maintenance, comparativement à d’autres systèmes d’exploitation.

“Peu” ne veut pas dire “pas du tout”. Comme toujours, il faut trouver la juste mesure entre ne rien faire, jamais, et s’étonner d’avoir un système qui devient lent, instable, un disque dur dont l’espace disponible se réduit comme peau de chagrin, etc., et passer des heures par semaine à faire la chasse au moindre fichier inutile alors qu’on a 300Go d’espace disponible, à la moindre trace de fragmentation, etc… J’en connais qui le font et je pense que c’est au mieux une perte de temps. Mac OS X est globalement un très bon système, nécessitant, encore une fois, peu de maintenance, alors profitons-en et ne nous compliquons pas la vie !

Mac OS X exécute automatiquement des tâches de maintenance, via la commande periodic, qui peut aussi s’exécuter depuis le Terminal : sudo periodic daily weekly monthly (→ demande de mot de passe administrateur. Vous pouvez aussi faire un sudo su avant d’exécuter la commande. Cela vous permet d’enchaîner : periodic daily weekly monthly && halt, soit “fais le ménage et, si tout se passe bien, éteins en sortant”). Vous trouverez plus d’informations à propos des tâches de maintenance automatique sur le site d’Apple.

Cela étant dit, si vous ne connaissez pas très bien Mac OS X et le Terminal, ou simplement si vous préférez utiliser un programme multi-fonctions avec une interface graphique, l’utilisation d’OnyX peut être utile. Pour ce qui est de la fréquence, cela dépend évidemment du temps que vous passez sur votre Mac, de l’utilisation que vous en faites, des mises à jour que vous effectuez et de nombreux autres facteurs. Dans la majorité des cas, à mon avis, une fois tous les 2 ou 3 mois est suffisant.

OnyX OSX - Maintenance Mac

Que pouvez-vous faire avec OnyX ?

  • Vérifier l’état S.M.A.R.T. (Self-Monitoring Analysis and Reporting Technology) du disque de démarrage. Ce test vous indique si votre disque semble en bon état matériel ou si une panne est imminente, auquel cas il est urgent de faire une sauvegarde “fraiche” (mais c’est déjà fait, non ?) et de remplacer votre disque. Au passage, pour cloner / sauvegarder vos données, je vous recommande soit Carbon Copy Cloner, gratuit (“donationware”), soit SuperDuper! (en anglais, environ 20€), que j’utilise depuis des années avec satisfaction et… reconnaissance ! Si vous n’avez pas de disque externe (!) ou que le besoin d’un autre se fait sentir, vous aurez beaucoup de choix chez note partenaire MacWay, par exemple (très fiable, qualité/prix, service++).
  • Vérifier la structure du volume : selon l’auteur (et quelques autres spécialistes Mac), il est préférable de le faire avant d’effectuer des opérations de maintenance. Sauf à le faire toutes les heures, ça ne peut pas nuire.
  • Vérifier l’état des fichiers de Preferences utilisateur et/ou Système (paramétrable) : la corruption d’un fichier de Préférences (“corrompu” = “abimé”, en informatique…) est une source de dysfonctionnement ou de panne très fréquent et il n’est pas toujours facile de trouver le “coupable”, du moins cela peut prendre du temps.
  • Vérifier les permissions du disque : tout fichier a des permissions associées, déterminant qui a le droit de faire quoi avec celui-ci. Un utilisateur donné, un administrateur, un groupe, tout le monde ? Le lire, le modifier/supprimer, l’exécuter ? Des permissions erronées peuvent également être une source de problèmes. Il n’est pas rare d’avoir à réparer les permissions après une installation d’application dont l’installeur est mal écrit ou après une mise à jour, entre autres. Certains recommandent même de vérifier/réparer les permissions avant et après une mise à jour. Cela me semble excessif : je ne pense pas que cela puisse nuire -sauf disque sur le point de rendre l’âme-, mais, personnellement, je ne le fais que si je rencontre un problème ou, par acquit de conscience, une fois tous les quelques mois. Si vous comprenez l’anglais, vous trouverez un bon article sur le sujet des permissions sur Macworld.
  • Configurer des paramètres cachés du Finder, du Dock et de certaines applications Apple, dont Quicktime, Safari, Mail, iTunes.  Je ne rentre pas dans le détail des configurations possibles, les informations fournies par l’interface d’OnyX étant suffisamment claires.
  • Vider les caches et certains fichiers et dossiers devenus inutiles : comme vu plus haut, des fichiers caches corrompus peuvent être source de problèmes et il est généralement inutile de conserver des fichiers logs (enregistrement d’évènements) pendant des années. OnyX vous permet de sélectionner assez précisément ce que vous souhaitez supprimer, du nettoyage sélectif au grand ménage de printemps. Gardez quand même à l’esprit que les caches sont là pour rendre l’accès à certains fichiers plus rapide. Ca n’est que quand ils sont corrompus qu’ils deviennent contre-productifs.

OnyX regroupe donc dans une interface graphique claire et pratique de quoi effectuer un grand nombre de tâches, qu’elles soient de maintenance ou de personnalisation de votre système et de certaines applications. C’est un utilitaire bien pensé, bien construit et pratique, qui remplace très avantageusement des logiciels commerciaux, dont je vous recommande de vous méfier…

A voir également : AppleJack, utilitaire de maintenance & dépannage Mac exceptionnel !

Configuration requise : Mac OS 10.2 à 10.7 selon la version d’OnyX (infos claires sur page de téléchargement).

→ Rubrique : Utilitaires Mac Gratuits